H Adidas Superstar N茅onato

C’était sympa a voire surtout que je pensais pas les singes si intelligent. On a pu assisté à un vol, ou un ptit singe a dérober une bouteille de Sprite, a dévissé le bouchon puis bu à la bouteille (Coca cola compagny avait du le payer en cacahuettes pours qu’il fasse de la bonne pub :D). Bref c’était assez hallucinant..

A la suite de ces révélations, Me Maurice Lantourne avait indiqué que ces courriers n’avaient jamais été adressés à leur destinataire. Les conseils de Pierre Estoup ont, eux, le 15 octobre, annoncé leur intention de demander devant la cour d’appel de Paris l’annulation de sa mise en examen. Selon eux, il n’existe « aucun indice grave et concordant » justifiant cette mise en examen.

Ses valeurs fortes en ont fait une marque attirante pour les designers, créatifs et spécialistes qui partagent la vision de sa fondatrice sur la durabilité et le changement climatique. Quand j’ai fait sa connaissance, elle m’a beaucoup impressionné, raconte Frederik Lukoff, PDG de la marque. En dehors de son talent, qui était évident, elle m’est apparue comme une femme très motivée et très ambitieuse, elle voulait vraiment bâtir quelque chose.

Un tr s grand nombre de v tements, d’articles de maroquinerie, de chaussures de marques contrefaites ont ainsi t lac r s publiquement. Des lunettes de soleil, des montres, des jouets, des faux parfums et divers autres objets ont t cras s par un rouleau compresseur. Ces articles, pour la plupart, taient des copies de marques de sport ou de luxe : Adidas, Dior, Boss, Nike, Prada, Rolex, Cartier, Vuitton, etc..

Mais ce ne sera pas les années 80 : finis les bandeaux, bodys et guêtres tout droit issus du cours d’aérobic. Non, l’heure a sonné d’un look post workout qui reflète un changement fondamental : la mode devient fonctionnelle. Même Hermès est entré dans la danse avec sa première collection sports d’hiver super chic.

Ensuite j’ai acheté des oreilettes chez Seinheiser (MX 880) à 50. Le son est encore une fois bien meilleure (que les AKG à 25). Les câbles sont long, plus solide, la fiche est coudée, les oreillettes sont confortable (il y a aussi un régleur de volume).

Un vieil adage judiciaire dit que le pénal tient le civil, l’un devant statuer avant l’autre. Ce bougre de Tapie l’a fait démentir, la procédure pénale n’ayant servi qu’à alimenter la procédure civile initiée par l’Etat français, visant à faire annuler (en 2015) l’arbitrage douteux puis à refaire le match (en 2016), ne lui accordant qu’un maigre euro symbolique de dommages et intérêts. Pas de quoi renoncer à des poursuites pénales surabondantes, mais au risque du pataquès: si, d’aventure (simple hypothèse d’école à ce stade), la justice pénale estimait qu’il n’y aurait pas fraude à l’arbitrage, la justice civile serait amenée à réviser rétroactivement son jugement.

Répondre